Actus

L’Adie publie son Livre Blanc : 19 propositions pour le microcrédit et contre le chômage

Le 20 mars, l’Adie a décidé d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle pour faire entendre sa voix et celle des micro-entrepreneurs qu’elle soutient. À l’occasion de son Assemblée Générale, l’association a rendu public son Livre Blanc : 19 propositions visant à simplifier les démarches de création et de gestion pour les micro-entrepreneurs, renforcer leur formation et leur accompagnement, et accroître le soutien financier au microcrédit.

Aujourd’hui, le microcrédit accompagné est reconnu comme un outil efficace et peu coûteux dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion. « Pourtant, il reste sous-utilisé par les pouvoirs publics dans leurs politiques de lutte contre le chômage », déplore Catherine Barbaroux, Présidente de l’Adie…lire la suite…

Appel à témoin : lemonde.fr

Décidément, les témoignages des micro-entrepreneurs sont scrutés à la loupe en cette Semaine du Microcrédit de l’Adie. Cette fois-ci, c’est lemonde.fr qui lance un appel à témoin sur le thème du microcrédit. Voici comment se présente le questionnaire :

« Auto-entrepreneurs, particuliers, vous avez contracté un microcrédit pour développer votre activité. Pourquoi vous êtes-vous tourné vers ce type de prêt ? Avez-vous essuyé un ou plusieurs refus de votre banque sur des prêts « classiques » ? A quelles conditions (taux, durée) avez-vous contracté ce « micro-prêt » ? Quel bilan en tirez-vous ? Quels changements permettraient, selon vous, d’améliorer le dispositif ? Une sélection de témoignages sera publiée sur Le Monde.fr. »

Partagez votre expérience personnelle en cliquant ici !

 
Lorsqu’on parle de microcrédit, on oublie trop souvent le volet accompagnement, essentiel à la réussite des projets. L’Adie et le microcrédit accompagné ont permis de créer près de 14.000 emplois en 2011. Vous en avez bénéficié. D’autres pourraient en bénéficier. En partageant votre expérience, vous donnerez peut-être à d’autres la chance, l’idée ou le courage de lancer leur entreprise.

Votre avis compte.

 

Le colloque inversé: une vraie réussite !

L’amphi Boutmy affichait presque complet pour le colloque inversé qui s’est tenu le 8 février à Sciences Po Paris. Environ 400 personnes avaient fait le déplacement, parmi lesquelles plusieurs personnalités qui ont parfaitement joué le jeu de l’inversion en prenant place studieusement dans la salle. Jean-Paul Huchon, Président du conseil régional d’Île-de-France était présent, ainsi que Claude Alphandéry et son regard panoramique sur le monde économique, depuis la finance jusqu’à l’insertion.

Les six micro-entrepreneurs ont occupé le devant de la scène pendant toute la durée du colloque en compagnie d’Isabelle Giordano qui a animé la soirée avec sensibilité, dynamisme et intelligence. Le public a été conquis par les témoignages et les idées de ces six créateurs d’entreprise qui ont poussé le débat au-delà de la sphère du microcrédit. Exemple : peut-on réussir dans une entreprise sans diplôme en France ? Muriel Pénicaud DRH de Danone a été particulièrement sensible à cette thématique.

La séance de réflexion collective a généré une forte participation. Pendant une dizaine de minutes, les participants se sont recroquevillés sur leurs smartphones ou leurs tablettes interactives pour envoyer leurs propositions via twitter ou par SMS. Ceux qui suivaient la retransmission du colloque en direct sur le blog ou Facebook ont ainsi pu apporter leur pierre à l’édifice. Au final, près de 300 twitts et SMS ont été enregistrés.…lire la suite…

2012: 93 emplois sauvés chez Lejaby. 2011: 13.800 emplois créés via l’Adie

La tribune de Catherine Barbaroux

« Les chiffres du chômage sont tombés. Ils frisent les 10%. Dans un contexte de ralentissement de la croissance, de dégradation des comptes publics et de menace sur la protection sociale, les 93 emplois sauvés chez Lejaby sont salués largement par toute la presse.
Moi, je vous annonce qu’en 2011, l’Adie a contribué à créer 13.800 emplois !…lire la suite…

Les jeunes entrepreneurs sortent de l’ombre !

Le 8 février à 18h00, les micro-entrepreneurs prennent la parole à Sciences Po pour le colloque inversé. Ils feront partager leur envie de créer une entreprise, de prendre des risques et de profiter de leur jeunesse pour vivre cette aventure. C’est en tout cas le message d’Héritier Luwawa qui insiste sur l’idée qu’il faut faire confiance aux jeunes. Mais il faut surtout les accompagner afin qu’ils aient les armes nécessaires pour prendre en main leur avenir professionnel.

Le 8 février, Jean-Pierre prend la parole à Sciences Po

Le 8 février à 18h00, Jean-Pierre vous donne rendez-vous à Sciences Po pour le colloque inversé. Il y parlera de sa boutique de vente et de réparation de vélos,… sa passion de toujours. Mais, il racontera également un beau parcours du combattant semé d’embûches. Et une opportunité qu’il a su saisir grâce à son envie et un microcrédit. Son témoignage sera une invitation à donner leur chance à ceux qui n’en ont pas eu.